CashSentinel permet de grandement sécuriser vos transactions transfrontalières. Nous facilitons également votre opération de change EUR/CHF si nécessaire.

L'importation d'un véhicule se prépare. Nous avons regroupé ci-dessous les principaux points à prendre en compte. Si vous préférez une solution "clé-en-main", nous pouvons organiser le transport de votre véhicule jusqu'à votre domicile, ainsi que la prise en charge des formalités douanières. Plus d'informations dans la section aide.


Icon Combien cela coûte ?

Les véhicules non dédouanés doivent être déclarés spontanément à la frontière auprès de l'administration fédérale des douanes suisses.

  • Droits de douane : Le véhicule est exempt de droits de douane grâce aux accords de libre-échange établis entre la Suisse et l'Union européenne.

  • Impôt sur les véhicules automobiles : L'importation de véhicules automobiles, de certains véhicules de livraison et de petits bus est soumise à l'impôt sur les véhicules automobiles, dont le taux s'élève à 4 % de la valeur du véhicule (droits de douane inclus, TVA exclue). Les motos ne sont pas soumis à cet impôt.

  • Taxe sur la valeur ajoutée : La TVA applicable aux véhicules s'élève à 8 % de la base de calcul de l'impôt. La valeur est déterminée sur la base de la facture ou du contrat de vente. A cette base de calcul s'ajoutent les coûts jusqu'au lieu de destination sur le territoire suisse, les droits de douane, l'impôt sur les véhicules automobiles et tous les émoluments.

  • Taxe CO2 : Depuis le 1er juillet 2012, une pénalité est à payer lors de la première immatriculation de voitures de tourisme neuves dont les émissions de CO2 dépassent la valeur cible (130 grammes de CO2 par kilomètre en moyenne).
    Sachez qu'il est toutefois possible d'amortir cette taxe en passant par des sociétés spécialisées.

Note - Retrouvez toutes les informations officielles sur le site www.ezv.admin.ch.


Icon Quelles sont les principales étapes ?

Note - Faire transporter le véhicule sur un plateau reste souvent la solution de rapatriement la plus simple. Nous vous recommandons d'aller vérifier l'état du véhicule en personne une première fois, puis d'organiser le transporteur une fois votre décision prise. En utilisant CashSentinel, vous ne paierez votre vendeur que lorsque votre transporteur charge le véhicule sur son camion.

Si vous souhaitez importer vous-même le véhicule, suivez les étapes suivantes :

  1. Effectuer une demande de plaques provisoires.
    > Vous importez un véhicule français ? Rendez-vous dans la préfecture de votre choix.
    > Vous importez un véhicule allemand ? Rendez-vous dans un centre d'immatriculation.

  2. Passage du véhicule à la douane Suisse. Vous devez vous acquitter des différentes taxes applicables à votre situation.

  3. Immatriculation du véhicule en Suisse. Pour être immatriculé sur le territoire suisse, le véhicule doit satisfaire aux prescriptions en matière de construction et d'équipement. Cliquez-ici pour réaliser une demande classique de permis de circulation et plaque de contrôle.


Dernière mise à jour le 31 Mars 2016

Nous prenons vos remarques et retours d'expérience avec plaisir. N'hésitez pas à support [at] cashsentinel [dot] com (nous écrire,Mon expérience concernant l'import) afin d'enrichir cette page.
Nous vous recommandons également le forum auto Asphalte, où de nombreux experts partagent leur expérience.

Informations légales

Ces informations sont mises à disposition par CashSentinel à titre indicatif. Vous demeurez responsable du respect des règles d'importation en vigueur. CashSentinel décline toute responsabilité en cas d'infraction ou litige liés aux conseils énumérés ci-dessus.